slide

Thérapies Manuelles

Harmonie du Corps et de l'Esprit

Lire la suite
slide

Purifier votre esprit

Lire la suite
slide

Revitaliser vos sens

L'essence de la vie réside dans la réalisation de soi, nous avons en nous l'essence de votre vie, l'huile de l'harmonie, les soins qui vous guideront vers votre destiné

Lire la suite
chetu-weerasinghe photo du profil Seperator shadow

A propos de Chethu Weerasinghe

Praticien en Ayurvéda depuis 1973 (diplomé au Sri Lanka).
Né au Sri Lanka en 1954 dans une famille bouddhiste (therawada). Il a commencé à étudier le yoga et la méditation depuis son plus jeune âge. Choisi par son maître pour recevoir l’enseignement de l’Ayurvéda dans les domaines des désintoxications, alimentation, traitements manuels…Initié au Siddha Ayurvéda depuis l'âge de 19 ans, il obtient son diplôme en thérapie manuelle en Ayurvéda en 1979 à Colombo (Sri Lanka). Conseiller en alimentation selon les principes de l'Ayurvéda et consultant ayurvédique.
Responsable de la clinique Ayurvédique « Port Salvi » à St Feliu en Espagne.
Formateur et consultant thérapeutique en Ayurvéda à l'Université Européenne des Médecines Douces de Turin (Italie).
Installé à Nice depuis 2000,
conférencier et formateur en
France
Monaco
Italie
Caraïbes
Formation de medecine Ayurveda à Paris

Soins Dispensés

Thérapies Manuelles

  • 2 principales consultations selon les principes ayurvediques
  • Vérification du pouls
  • Indication des déséquilibres présents grâce à l'oscultation de la langue

Rééquilibre énergetique

  • Conseils de nettoyage des 16 Srothas (canaux)
  • Fortification des 14 nadis (meridien)
    selon les besoins de l'individu ( Siddha Thérapie )
  • Stimulation des 107 points energétiques ( Marmas Thérapie )

Massages aux huiles Ayurvédiques

  • Massage Sambahanam
  • Huile thérapeutique :
    Recettes anciennes de 3000 ans
    à la base de diverses plantes médicinales
    Indiennes & Sri-Lankaises
  • Massage selon le Dosha et le metabolisme de l'individu sous les 4 corps :
    Muscles
    Circulation du sang
    Nerfs
    Articulations

Favorisé les échanges circulatoires

  • Utilisation des huiles thérapeutiques nécessaires
  • Températue de l'huile à 35° - 40°
  • Différentes pressions adaptées à l'individu
  • Maîtrise de l'enchainement des 21 mouvements obligatoires
    à l'accomplissement du massage complet

Régénération du système nerveux central

  • Massage avec de l'huile spéciale de la tête
  • 107 points energétiques Marmas
  • Soins pour les 8 principaux méridiens qui commencent par Lalata Chakra

Sphère O.R.L

  • Conseil d'une discipline alimentaire sévère pour éviter
    les 18 variétés de sinosite qui empêche le fonctionnement normal
    des 4 organes sensoriels & le développement cérébral
  • Soin du système respiratoire central par voie nasale avec de l'huile thérapeutique

Remise en forme

  • Conseil :
    • Alimentaire
    • Désintoxication du corps
    • Fortification du corps
      • Massage :
        1. Ayurvedique
        2. Énergetique
        3. Thérapeutique
        4. Sportif

Éfface la fatigue et les douleurs

  • Soins des problèmes O.R.L
  • Soins des 6 méridiens localisés sur la longueur de la colonne vertébral



Soins

Détails Soins

Nous utilisons que des Herbes Ayurvédique

100% Naturel

100% naturel

Ayurvéda l'essence de la vie

Le but principal du traitement ayurvédique est de ramener les doshas à l’équilibre, ce qui est accompli par deux moyens

  • La réduction des doshas (apaisement) quand l’augmentation est de faible à modérée.
  • La détoxination du corps quand l’augmentation est de modérée à sévère.

Formation Ayurveda 2019

Peinture Chandra Rashmi

Je me suis souvent interrogé :
Suis-je vraiment bienveillant envers les autres en dehors de mon entourage ?
Pourquoi je suis ici, dans ce pays ?
C’est en commençant à réellement penser au bien-être et à la santé des autres que j’ai compris quel était mon devoir.
Amorçant la dernière partie de ma vie,
je souhaite aujourd’hui développer la transmission de mes savoirs et compétences qui ont aidé tant de personnes.
C’est pourquoi, je vous propose ces cycles de formation.

Siddhanta        Ayurveda

logo Siddhanta Ayurveda

Formations d’Ayurveda Thérapeutique etProfessionnel
le Programmation 2019

Programmation et formulaires d’inscription téléchargeables en pdf:
Programme Niveau1
Programme Niveau2

Formation Niveau 1

Siddhanta Ayurveda

FORMATION EN MÉDECINE AYURVÉDIQUE DISPENSÉE PAR VAIDYA CHETHU WEERASINGHE
NIVEAU 1
2019 – CAGNES SUR MER
Lieu :Centre de bien-être Osmose - 11 avenue des Orangers – 06800 Cros de Cagnes (Côte d’Azur)
Conditions d’accès : Tout public (de 18 à 65 ans)
Tarif : 1 500 euros (le coût des dossiers pédagogiques est inclus dans ce prix)
1) WE du 11 – 12 mai 2019 2) WE du 15 – 16 juin 2019 3) WE du 13 – 14 juillet 2019
4) WE du 14 – 15 septembre 2019 5 5) WE du 12 – 13 octobre 2019 6) WE du 23 – 24 novembre 2019


1er Week-end (niveau 1) - Samedi 11 et dimanche 12 mai 2019

INTRODUCTION À LA MÉDECINE AYURVÉDIQUE (1ère partie) :
  • Les principes fondamentaux de l’Ayurveda :
    • Définition, origine et philosophie
    • Les trois Gunas (Sattva, Rajas, Tamas)
    • Les 5 Éléments et leurs manifestations dans le corps (Pancha Mahabhuta )
  • La constitution et le fonctionnement du corps humain selon la médecine ayurvédique :
    • Les trois Doshas (Vata, Pitta, Kapha)
    • Les Sapta Dhatu (7 tissus de base d’un organisme biologique) et leurs déchets - Les trois Malas
    • Les Chakras, Srotas et Nadis (centres énergétiques, canaux d’irrigation et méridiens du corps)
    • Agni (le feu organique)
    • Ama (les toxines)
  • - Dinacharya, l’importance des routines journalières pour la santé du corps et de l’esprit

2ème Week-end (niveau 1) - Samedi 15 et dimanche 16 juin 2019

PRAKRUTI – IDENTIFIER LA CONSTITUTION NATURELLE D’UNE PERSONNE :
  • Définition de la Prakruti
  • les spécificités de chaque Dosha
  • Cours pratique sur Deeha Pareeksha (la détermination de la Prakruti d’une personne par l’analyse visuelle)
NADI PARIKSHA - L’EXAMEN DU POULS :
  • La détermination de l’état des Tri-Doshas (Vata, Pitta, Kapha) par la lecture du pouls (Cette analyse subtile sera perfectionnée durant toute la formation)
VATA ABHYANGA - Le massage thérapeutique spécifique pour équilibrer Vata :
  • Les modes d’utilisations des huiles de base, des huiles essentielles et des mélanges curatifs pour Vata
  • Les techniques de soins manuels et les principaux points vitaux à stimuler pour Vata Dosha

3ème Week-end (niveau 1) - Samedi 13 et dimanche 14 juillet 2019

LA DIÉTÉTIQUE AYURVÉDIQUE (Introduction) :
  • Des matières premières aux produits ultra-transformés, tour d’horizon de ce que nous consommons
  • Shat Rasa (les 6 saveurs fondamentales)
  • Les 5 vertus des aliments - Les différents stades de la digestion
  • Les effets des aliments ingérés sur l’état des Doshas
PITTA ABHYANGA - Le massage thérapeutique spécifique pour équilibrer Pitta :
  • Les modes d’utilisations des huiles de base, des huiles essentielles et des mélanges curatifs pour Pitta
  • Les techniques de soins manuels et les principaux points vitaux à stimuler pour Pitta Dosha

4ème Week-end (niveau 1) - Samedi 14 et dimanche 15 septembre 2019

INTRODUCTION À LA MÉDECINE AYURVÉDIQUE (2ème partie) :
  • La dynamique des Tri-Doshas :
    • Les 5 formes de Vata, de Pitta et de Kapha
    • L’évolution cyclique des Doshas (la prédominance d’un Dosha suivant les heures de la journée, les saisons, les âges de la vie)
  • Les caractéristiques des Gunas
INITIATION À LA CHIROMANCIE :
  • L’étude de la ligne de Vie, un éclairage inattendu et étonnant sur la santé du patient à chaque âge de sa vie
KAPHA ABHYANGA - Le massage thérapeutique spécifique pour équilibrer Kapha :
  • Les modes d’utilisations des huiles de base, des huiles essentielles et des mélanges curatifs pour Kapha
  • Les techniques de soins manuels et les principaux points vitaux à stimuler pour Kapha Dosha

5ème Week-end (niveau 1) - Samedi 12 et dimanche 13 octobre 2019

INTRODUCTION À LA MÉDECINE AYURVÉDIQUE (3ème partie) :
  • Les manifestations du déséquilibre des Doshas :
    • Les facteurs de perturbation des Doshas
    • Samprapti (le processus du développement de la maladie)
    • Présentation de 140 troubles et déséquilibres causés par les perturbations des Doshas
  • Les moyens d’action pour rétablir l’équilibre des Doshas :
    • Remèdes domestiques pour pacifier les Tri-Doshas
    • Méthodes de désintoxication de l’organisme
LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE AYURVÉDIQUE – cours pratique

NASIKA ABHYANGA -
Soin spécifique pour le système nerveux central et divers autres problèmes touchant les 4 organes sensoriels
  • L’utilisation de l’huile de base et l’étude des huiles thérapeutiques ayurvédiques pour ce soin

6ème Week-end (niveau 1) - Samedi 23 et dimanche 24 novembre 2019

  • Atelier de perfectionnement des soins manuels abordés précédemment
  • Évaluation des savoirfaire et des connaissances
  • Remise des certificats

Formation Niveau 2

Siddhanta Ayurveda

FORMATION EN MÉDECINE AYURVÉDIQUE DISPENSÉE PAR VAIDYA CHETHU WEERASINGHE
NIVEAU 2
2019 – PARIS
Lieu :Centre de Thérapies Douces - 105 rue du théâtre – 75015 Paris
Conditions d’accès : Cette formation est réservée aux professionnels de la santé (médecin, infirmier(e), naturopathe, thérapeute en médecine chinoise, ostéopathe, kinésithérapeute, pharmacien(ne), masseur(se) thérapeutique..) ainsi qu’aux personnes ayant déjà suivi les formations de Vaidya Chethu Weerasinghe.
Tarif : 2 240 € (le coût des dossiers pédagogiques est inclus dans ce prix)
1) Week-end du 4 – 5 mai 2019 5) Week-end du 7 – 8 septembre 2019
2) Week-end du 22 – 23 juin 2019 6) Week-end du 19 – 20 octobre 2019
3) Week-end du 6 – 7 juillet 2019 7) Week-end du 16 – 17 novembre 2019
4) Week-end du 3 - 4 août 2019 8) Week-end du 7 – 8 décembre 2019


1er Week-end (niveau 2) - Samedi 4 et dimanche 5 mai 2019

RAPPEL DES PRINCIPES DE BASE DE L’AYURVEDA

KAYA CHIKISTA, LA MÉDECINE INTERNE :
  • Les champs d’intervention de Kaya Chikista et les classifications de la maladie
  • Kriya kala (les 6 étapes du processus de dégradation d’un dosha)
  • Vyadhi Marga (les 3 chemins de la maladie)
  • Le concept de Koshta et les 5 Koshta Vata
  • Les causes de la formation d’Ama et ses conséquences
  • Le renforcement de Vyadhikshamatva (l’immunité) et d’Ojas (l’énergie vitale)
ATELIER PRATIQUE : KARNA ABHYANGA, Soin pour les oreilles
  • L’utilisation des huiles thérapeutiques, les techniques et les marmas (points subtils) à stimuler

2ème Week-end (niveau 2) - Samedi 22 et dimanche 23 juin 2019

LA CONSULTATION AYURVÉDIQUE :
  • Le déroulement de la consultation et ses objectifs
  • Ashta Pareeksha, La méthode de diagnostic en huit points
  • Dasha Pareeksha, La méthode de diagnostic en dix points
ATELIER PRATIQUE : PAREEKSHA
  • DEEHA PAREEKSHA, La détermination la Prakruti d’une personne par l’analyse visuelle
  • NADI PAREEKSHA, La détermination de l’état des Doshas par la lecture du pouls (une analyse subtile qui sera perfectionnée durant toute la formation)
  • JIHVA PAREEKSHA, Une connaissance subtile et précise de l’état des organes biologiques par l’examen de la langue - 16 indication précises
ATELIER PRATIQUE : LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE AYURVÉDIQUE

3ème Week-end (niveau 2) - Samedi 6 et dimanche 7 juillet 2019

CHIKITSA - LES PRATIQUES THÉRAPEUTIQUES AYURVÉDIQUES
  • La détermination du protocole de soin le plus approprié
  • La classification des thérapies
  • Les Srotas et leurs traitements
  • Les Doshas et leurs traitements
  • Les Dhatus et leurs traitements
ATELIER PRATIQUE : VATA ABHYANGA
  • Les modes d’utilisation des huiles thérapeutiques
  • Massage thérapeutique sur 4 systèmes organiques (osseux, musculaire, sanguin, nerveux)
  • Marmathérapie (stimulation des marmas associés à Vata)

4ème Week-end (niveau 2) - Samedi 3 et dimanche 4 août 2019

LA DIÉTÉTIQUE AYURVÉDIQUE :
  • Les règles de base pour favoriser une bonne absorption des aliments
  • Les spécificités de la cuisine ayurvédique
  • Les propriétés curatives des épices et des herbes (antidotes)
  • Quels aliments privilégier suivant la Prakriti et la Vikriti d’une personne
  • Des recettes domestiques, culinaires et curatives, favorisant l’équilibre des doshas
ATELIER PRATIQUE : PITTA ABHYANGA
  • Les modes d’utilisation des huiles thérapeutiques
  • Massage thérapeutique sur 4 systèmes organiques (osseux, musculaire, sanguin, nerveux)
  • Marmathérapie (stimulation des marmas associés à Pitta)

5ème Week-end (niveau 2) - Samedi 7 et dimanche 8 septembre 2019

DRAVYAGUNA – LA PHYTOTHÉRAPIE AYURVÉDIQUE
  • Les modes de préparation et d’utilisation des plantes
  • Les principales plantes de la pharmacopée ayurvédique
  • Quelques remèdes domestiques à partir de plantes médicinales de la pharmacopée française
ATELIER PRATIQUE : KAPHA ABHYANGA
  • Les modes d’utilisation des huiles thérapeutiques
  • Massage thérapeutique sur 4 systèmes organiques(osseux, musculaire, sanguin, nerveux)
  • Marmathérapie (stimulation des marmas associés à Kapha)

6ème Week-end (niveau 2) - Samedi 19 et dimanche 20 octobre 2019

ÉTUDE DES 18 VARIÉTÉS DE SINUSITE - LES TRAITEMENTS PROPOSÉS

ATELIER PRATIQUE : SHIRO ABHYANGA,
Le massage thérapeutique de la tête et des épaules
  • L’utilisation des huiles, les techniques et les marmas à stimuler
  • application pratique pour le traitement des18 variétés de sinusite
ATELIER PRATIQUE : NASIKA ABHYANGA,
Soin spécifique pour le système nerveux central, 8 maux de tête, les problèmes respiratoires liés aux sinusites et diverses autres maladies
  • L’utilisation des huiles thérapeutiques, les techniques et les marmas (points subtils) à stimuler

7ème Week-end (niveau 2) - Samedi 16 et dimanche 17 novembre 2019

ÉTUDE DE 10 MALADIES COURANTES - LES TRAITEMENTS PROPOSÉS

LES THÉRAPIES RASAYANA (rajeunissement) :
  • Les méthodes thérapeutiques
  • Les bienfaits des thérapies Rasayana
  • Recettes curatives et remèdes ayurvédiques
ATELIER PRATIQUE : KATI VASTI, Soin spécifique pour les problèmes de dos
  • L’utilisation des huiles thérapeutiques, les techniques et les marmas (points subtils) à stimuler

8ème Week-end (niveau 2) - Samedi 7 et dimanche 8 décembre 2019

ATELIER DE PERFECTIONNEMENT DE TOUS LES SOINS ABORDÉS PRÉCÉDEMMENT
  • Vata Abhyanga
  • Pitta Abhyanga
  • Kapha Abhyanga
  • Karna Abhyanga
  • Pada Abhyanga
  • hiro Abhyanga
  • Nasika Abhyanga
  • Kati Vasti
ÉVALUATION DES SAVOIR-FAIRE ET DES CONNAISSANCES - REMISE DES CERTIFICATS

ET EN CADEAU
UN OUTIL ÉTONNANT, EXTRAORDINAIRE, D’UNE EFFICACITÉ INCONTESTABLE,
D’UNE GRANDE UTILITÉ POUR TOUS LES THÉRAPEUTES DE SANTÉ

Ce que vous voyez tous les jours et que vous n’avez peut-être jamais vraiment questionné !

chiromancie image de la main

JE VOUS OFFRE UNE INITIATION GRATUITE
À LA CHIROMANCIE VÉDIQUE
TOUT AU LONG DE LA FORMATION DE NIVEAU 2 !

DES CONNAISSANCES ANCESTRALES ISSUES DE LA SAGESSE DES VEDAS,
APPORTANT UNE COMPRÉHENSION CLAIRE ET PRÉCISE DE LA VIE D’UNE PERSONNE,
DE SON ÉTAT DE SANTÉ À CHAQUE ÂGE DE SA VIE

Pour toute information :

Siddhanta        Ayurveda

logo Siddhanta Ayurveda

Vaidya Chethu WEERASINGHE
Siret n° 404 141 731 000 46
Tel : 06 33 30 35 01
Cabinet principal : 14 av Villermont – 06000 NICE

Renseignements / Gestion Administrative :Brigitte JEHL
Mail : siddhantayurveda@gmail.com
Tel : 06 20 90 59 19



Programmation et formulaires d’inscription téléchargeables en pdf:
Programme Niveau1
Programme Niveau2

Experts Partenaires

Médecine Ayurvédique

Article sur Rasayana

SIDDHA, AYURVEDA ET RASAYANA (RAJEUNISSEMENT)

Il y a plus de 5 000 ans, une philosophie plus profonde que les sept océans et plus riche que toute mine d’or, naquit en Inde. De celle-ci émergèrent la médecine Siddha et l’Ayurveda, des systèmes de santé holistiques considérés comme les plus anciens au monde.

Fortes de ses innombrables qualités, l’Ayurveda s’est largement propagée ces dernières décennies. La médecine Siddha est quant à elle longtemps demeurée méconnue dans les pays occidentaux, notamment du fait de l’inaccessibilité de certains textes. Développée par de grands maîtres yogis dans le sud de l’Inde (Etat du Tamil Nadu) à une période antérieure, elle gagne aujourd’hui en notoriété. De plus en plus de praticiens utilisent ses méthodes de diagnostic. Ayurveda et Siddha reposent sur des systèmes de pensée ainsi que des techniques préventives et de soin assez similaires. Ils perçoivent l’univers comme un macrocosme, dont l’homme, en tant que microcosme, lui est intrinsèquement relié. La science moderne reconnaît aussi cette réalité. Plus spécifiquement, les objectifs des yogis du Tamil Nadu étaient d’accroître leur longévité et leurs pouvoirs yogiques (surnaturels ou merveilleux). Ils aspiraient à l’immortalité et se concentraient sur l’acquisition d’une santé physique et mentale extraordinaire. Siddha signifie d’ailleurs celui qui a atteint l’éveil, la perfection tant sur le plan physique que spirituel, tandis qu’Ayurveda signifie connaissance de la vie en sanskrit.

Dans la tradition Siddha l’univers est né de l’union du Seigneur Shiva, représentation de la substance (la matière inerte), et de son épouse la déesse Parvati, incarnation de l’énergie cosmique. Toutefois ces deux principes sont indissociables, ils sont aussi un, Shiva/Shakti, chaque chose à l’état latent possédant en effet la force créatrice, le potentiel de se rendre manifeste. L’origine du mot Shiva est vasi, le souffle divin. Comme dans l’Ayurveda, le système Siddha explicite la formation des 5 éléments primordiaux (la Terre, l’Eau, l’Air, le Feu, l’Ether) par cette union de la matière et de l’énergie. Il s’appuie sur 96 principes d’actions (divisés en 3 groupes) qui ont une influence directe sur notre corps. Le 1er groupe rassemble 30 principes : les 5 éléments, les 5 organes des sens et leurs 5 objets, les 5 organes moteurs et leurs 5 actions, et l’esprit, la connaissance, la passion, la volonté et la sagesse.

Le 2ème groupe réunit lui aussi 30 principes : les 10 nerfs ou pouls ou nadis contrôlés par les tridoshas (ils sont au nombre de 12 dans la médecine chinoise et 14 dans l’Ayurveda), les 10 types de vata, 5 types d’ashaya (ou kapha) et 5 types de koshta (ou pitta).

Le 3ème groupe comprend 36 principes : 6 chakras (muladhara, svadhisthana, manipura, anahata, vishuddha et ajna), 3 mandalas (agni, le soleil et la lune), 3 ‘toxines émotionnelles’ (l’égoïsme, l’avidité et la jalousie), les 3 doshas (vata, pitta et kapha), 3 objectifs de vie (la prospérité, l’accomplissement de nos devoirs au sein de la société, la reproduction), 3 qualités (sattva, rajas et tamas), 8 ‘poisons émotionnels’ (la passion, la haine, la souffrance, l’animosité, l’indifférence, la convoitise, l’opiniâtreté, le désir), 2 sortes d’actions (les bonnes, les mauvaises), 5 points vitaux du corps (le cerveau, le cou, le cœur, le nombril, les organes sexuels).

Les principes et les différentes branches de la médecine ayurvédique sont explicités dans les trois traités médicaux fondateurs de cette science : la Charaka Samhita, la Sushruta Samhita et l’Ashtanga Hridayam.

Kaya Chikitsa, la médecine générale, détaille les symptômes et traitements de plus de 140 maladies ayant pour origine Vikriti (un déséquilibre physiopathologique). Vagbhata, synthétise dans l’Ashtanga Hridayam les enseignements de Charaka et Susruta et il énonce huit domaines d’intervention :

  • Shalya Tantra : la chirurgie ;
  • Shalyakya : le traitement des oreilles, des yeux, du nez et des sinus, de la gorge ;
  • Unmada : la psychiatrie, l’hystérie ;
  • Kaumarabritya Tantra : la gynécologie, l’obstétrique et la pédiatrie ;
  • Visha Vidya : la toxicologie ;
  • Bhuta Vidya : les influences des esprits positifs ou négatifs touchant certaines personnes en fonction de leur énergie (désignés sous le terme de deva, raksha ou manushya dans l’astrologie védique). Les épidémies entrent aussi dans cette catégorie.
  • Vajikarana : l’augmentation de la fertilité et de l’énergie vitale ;
  • Rasayana : le rajeunissement.

La maîtrise de ces huit points d’examen d’une personne passe aussi par une étude approfondie des quatre disciplines suivantes :

  • Unmada: le traitement des déséquilibres mentaux ;
  • Karma Roga : les maladies dues à notre karma ;
  • L’astrologie védique ;
  • Yantra Mantra : la récitation de sons vibratoires positifs et curatifs ainsi que les rituels spirituels.

Dans cet article, je souhaiterais vous éclairer sur la science du rajeunissement, RASAYANA .

Afin d’établir undiagnostic clair et de prescrire le traitement adapté à la personne, un médecin ayurvédique (Vaidya) va s’appuyer sur différents éléments dont :

  • La détermination de la constitution individuelle ( Prakruti ) et l’état des Doshas : Le corps humain est constitué de trois forces vitales principales Vata (l’air), Pitta (le feu) et Kapha (l’eau), regroupés sous le terme de tridoshas . Notre constitution naturelle est formée de ces trois énergies mais leur pourcentage, qui est défini dès la naissance, varie d’un individu à l’autre. De plus, à l’image de l’univers qui est en perpétuel mouvement, nos actions, nos pensées, nos émotions, ce que nous consommons, les saisons… tout influe sur nos doshas dans une constante dynamique. Les maladies qui peuvent survenir au cours de notre vie sont le reflet d’un déséquilibre des doshas (c’est-à-dire Vikriti ). Des remèdes et soins ayurvédiques appropriés vont rétablir cet équilibre, nommé Prakruti (ou Prakriti).
  • L’état des dhatus : Nous absorbons de nombreux éléments nutritifs par l’air que nous inhalons, l’eau et la nourriture que nous ingérons, les vaccins, crèmes et huiles qui pénètrent dans notre corps au travers de la peau. Ils sont essentiels au fonctionnement des sept tissus dont un corps humain est composé, les sapha dhatus : rasa (les globules blancs), rakta (les globules rouges), Mamsa (les muscles), Meda (le tissus adipeux – la masse grasse), Asthi (les os), Majja (le tissu nerveux et la moelle) et Shukra (le fluide séminal). La quantité et la qualité des aliments que nous consommons et des liquides que nous buvons ont un impact direct sur la santé de nos tissus et peuvent affecter notre longévité.
  • L’état des malas : Il s’agit des trois principaux modes d’élimination corporelle que sont les urines, les selles et la sueur.

Cet examen minutieux permettra au Vaidya de définir le traitement qui convient et de nous éviter les éventuels effets indésirables d’une auto-prescription.

Pour qu’elle soit efficace, toute thérapie doit être précédée d’une purification de l’organisme, c’est-à-dire de l’élimination de toutes ses toxines.

Un traitement de détoxication permettra la régénération des sapha dhatus et rétablira l’équilibre des doshas. Ce rajeunissement des tissus contribuera en outre à une meilleure absorption de l’énergie et des nutriments contenus dans la nourriture, lesquels vont se manifester dans ces cinq éléments médicinaux : rasa (le goût), virya (l’énergie), vipaka (le résultat ou l’effet post-digestif), prabhava (le rayonnement) et shakti (la force).

Ayant grandi dans une famille appliquant les remèdes ayurvédiques et initié à la médecine Siddha dès l’âge de 19 ans, je ne peux que constater que cette médecine propose les outils essentiels pour préserver notre longévité, notre force vitale, un caractère intrépide, un corps jeune et vigoureux en faisant barrage à la dégénérescence de notre organisme.

Les avantages des traitements de rajeunissement

La Charaka Samhita fait état des effets bénéfiques de ces thérapies pour l’être humain dans sa globalité, c’est-à-dire sur le plan physique, mental et spirituel. Elles agissent sur :

  • Arogya (la santé),
  • Dirgha aayu (la longévité),
  • Smruti (la mémoire),
  • Medha (les capacités intellectuelles, le discernement)
  • Tarunya (la jeunesse),
  • Tarunya (la jeunesse),
  • Prabha audarya (l’éclat de la peau), varna audarya (l’éclat du teint)
  • Smara audarya (la beauté), svara audarya (la beauté de la voix)
  • Parama deha bala (un corps vigoureux, un fonctionnement optimal de nos organes et sens),
  • Vak siddhi (l’habilité d’élocution),
  • Kanti (le rayonnement), shobawa (le magnétisme visuel), pranati (la reconnaissance)

Dirgha aayu - l’allongement de la longévité :

Les manuscrits médicaux sanskrits situent la vieillesse (vrudha) entre 60 ou 70 ans et 100 ans. De nos jours, l’espérance de vie maximale des êtres humains est estimée à 115 ans en moyenne. La durée de vie s’est allongée. Toutefois, j’estime qu’une mauvaise alimentation, le peu d’exercice physique, le manque de joie de vivre et la perte du sens de la vie, engendrent une dégénérescence précoce parfois dès 60 ans. La thérapie de rajeunissement préconisée par l’Ayurveda peut insuffler un nouvel élan de vie et nous permettre de vivre 100 ans sans que notre corps s’affaiblisse.

Smruti - le développement de la mémoire :

Smruti désigne notre mémoire et notre capacité à nous souvenir de ce que nous avons vu, entendu, dit et expérimenté.

Le vieillissement cellulaire affecte tout d’abord notre mémoire immédiate par le ralentissement du processus de récupération de l’information, puis notre mémoire à court terme. Ce phénomène physiologique naturel est nommé vismruti dans la médecine ayurvédique. La perte de mémoire n’est cependant pas inévitable et des traitements rasayanas peuvent restaurer nos facultés de mémorisation et d’attention. Et quel que soit l’âge, notre mémoire peut être optimisée.

Medha - les capacités intellectuelles, le discernement:

Medha, buddhi, pragna et mahad revêtent des significations qui se rejoignent. Medha désigne le pouvoir de rétention des savoirs emmagasinés. Buddhi, l’intellect, renvoie à cette faculté à retenir les connaissances des textes lus, écoutés ou répétés, à en capter l’essence pour nourrir nos raisonnements. Mahad englobe la dimension cosmique de l’intelligence et pragna un état de conscience divine, cette sagesse universelle qui amène à une clairvoyance et une juste compréhension des choses.

Le Bouddha Siddhartha Gautama a aussi abordé ce point, en déclarant « Medha dharani, buddhi » (dharani signifiant la concentration, qui garde, qui protège).

La prise régulière de remèdes à base de gotu kola (brahmi, centella asiatica), lunuwila (bacopa monniera) ou encore sweet flag (acorus calamus) accroit la clarté mentale. Ces plantes favorisent le rajeunissement de notre corps, stimulent notre énergie cérébrale et améliorent notre intelligence ainsi que notre capacité de réflexion.

Les rasayanas peuvent même aider à acquérir l’aptitude d’un ‘Eka-Sruti’, une personne qui a la capacité de retenir ce qu’elle n’a entendu qu’une seule fois.

Prabha audarya, Varna audarya - l’éclat de la peau et du teint :

Un traitement de rajeunissement approprié procure un teint radieux et une peau éclatante, naturellement, sans artifice, que la personne soit vue de près ou de loin.

Ce rayonnement revêt deux aspects : prabha et chaya , ce qui signifie que nous le percevons visuellement, physiquement, mais aussi par l’aura que la personne va dégager.

L’activité permanente des cinq éléments est l’une des causes des variations de couleurs de notre peau. Car, comme je l’ai évoqué précédemment, la terre, toute matière existant dans l’univers et donc notre corps sont composés des cinq éléments appelés Pancha Mahabhuta :

  • la terre est représentée dans notre corps par toute la structure solide qui le compose, les os, les muscles, la peau, les dents… ;
  • l’eau irrigue tout notre organisme, elle est le principal composant des fluides corporels (le sang, la lymphe, le liquide cérébro-spinal, la salive, le suc gastrique, l’urine, la sueur…) ;
  • le feu fournit l’énergie nécessaire à la transformation des nutriments que nous absorbons. Il correspond aux enzymes indispensables au fonctionnement de tout notre métabolisme (le processus de digestion, l’activité cérébrale, les mécanismes de la vision, la température corporelle…) ;
  • l’air que nous inspirons circule dans notre organisme et active les pulsations du cœur, le mouvement des muscles, celui des poumons, de la paroi intestinale… ;
  • l’éther correspond à ces nombreux espaces vides séparant les différentes parties de notre corps comme les cavités (nasale et buccale), les espaces intercellulaires…

Les doshas (pitta, vata, kapha) proviennent de ces cinq éléments. Et plus spécifiquement, parmi les cinq types d’énergies pitta, c’est brajaka pitta qui a pour fonction de gouverner l’aspect de la peau, sa pigmentation, sa couleur, sa température… Ainsi, lorsque brajaka pitta est déséquilibré, notre peau se ternit, des rougeurs et bien d’autres problèmes de peau peuvent apparaitre. Un régime alimentaire et des remèdes de purification adaptés rétabliront l’équilibre des doshas et la peau retrouvera tout son éclat.

Un teint frais et lumineux est un signe de bonne santé. Cela est plaisant esthétiquement et c’est aussi un indicateur de notre santé énergétique. Quel que soit l’âge, ce teint rayonnant peut être préservé par l’utilisation de soins rasayanas.

Smara audarya, svara audarya – l’éclat de la beauté et de la voix :

La médecine Siddha mentionne cinq canons de la beauté chez la femme, les Pancha Kalyana : la beauté des cheveux (kesa kalyana), celle des yeux (nêtra kalyana), des dents (denta kalyana), des muscles (mansa kalyana) et de la peau (chavi kalyana).

Les remèdes de rajeunissement aident à révéler la beauté naturelle et unique d’une personne et à la sublimer. Combinés à une alimentation saine, ils protègent la beauté du corps des effets du vieillissement. Nous pouvons ainsi défier le temps en conservant une peau lisse et ferme, un beau sourire, des yeux pétillants …

En entretenant cette beauté dans notre vie actuelle, nous plantons des graines pour qu’elle refleurisse dans notre vie future.

Plus largement smara audarya désigne aussi ce port de reine d’une femme, cette allure noble d’un homme, cette grâce, cette élégance qui vont charmer.

De même, une voix harmonieuse, ouverte, posée, dont le son et le timbre sont agréables est définit par svara audarya. Il va s’en dégager un magnétisme certain. Des rasayanas adaptés aident à développer sa voix pour obtenir de tels résultats.

Parama deha bala - un fonctionnement optimal de notre corps :

Les thérapies rasayanas améliorent et préservent grandement les capacités de

  • Pancha indriya (nos cinq organes sensoriels) : les yeux (la vue), les oreilles (l’ouïe), le nez (l’odorat), la langue (le goût) et la peau (le toucher) ;
  • Karma indriya (nos cinq organes fonctionnels): la bouche (pour la parole), les mains (pour attraper, porter, manipuler), les jambes (pour se déplacer), les organes reproducteurs (pour la procréation) et le rectum (pour l’élimination) ;
  • Janana indriya (nos cinq organes moteurs) : le cerveau, les poumons, le cœur, le système digestif et les reins.

En employant les thérapies rasayanas appropriées, il est tout à fait possible de maintenir ou de retrouver une excellente condition physique, d’avoir un corps sain, vigoureux et fort, des organes robustes et une très bonne acuité de tous nos récepteurs sensoriels (une vue et une ouïe remarquables, une perception non altérée des saveurs et des odeurs…), même à un âge avancé. Cette vitalité extraordinaire est la manifestation de cette force fondamentale, cette énergie suprême, absolue, cosmique, nommée Parama Shakti en sanskrit.

Vak Siddhi - l’habilité d’élocution :

Lorsque nous nous exprimons de façon claire, sensée et positive et que nous utilisons un langage adapté aux circonstances, nos interlocuteurs nous écoutent avec plaisir. Le pouvoir des mots est immense et peut avoir un effet considérable. En amplifiant Vak Siddhi, nous développons le pouvoir de nous exprimer avec éloquence et de convaincre les autres.

Kanti, shobawa, pranati - le rayonnement, le magnétisme visuel, la reconnaissance:

Les rasayanas apportent une harmonie intérieure et revivifie notre esprit. D’une personne belle et sereine, dont l’attitude est empreinte d’authenticité, de dignité et de bienveillance, va émaner un rayonnement fort, un charisme. Elle va attirer les regards et nous aurons envie de la regarder à nouveau. Une personne lumineuse irradie son environnement, sa valeur est naturellement reconnue et elle inspire le respect.

Les thérapies rasayana comprennent de multiples aspects :

Elles exercent un rôle important dans la prévention et le traitement d’un très grand nombre de maladies. Elles nous aident à consolider nos défenses immunitaires en favorisant la production de puissants anticorps. Elles nourrissent l’ensemble des dhatus, tels rasa (le plasma), rakta (le tissu sanguin), Mamsa (le tissu musculaire)…, et entretiennent ainsi notre jeunesse.

L’état d’esprit avec lequel nous avançons dans la vie a un impact non négligeable sur notre état de santé. Le corps et l’esprit sont étroitement liés. Un mental positif, un esprit pur, un comportement respectueux vont accroitre le pouvoir des rasayanas.

La méditation et la pratique régulière d’exercices de yoga comme les Pranayama (axés sur la maîtrise du souffle), Surya Namaskar (la salutation au soleil) ou encore Ashvini Mudra (le Geste de la Jument) stimulent notre énergie et contribuent au rajeunissement de notre corps et de notre esprit.

Le régime alimentaire fait partie intégrante de la thérapie de rajeunissement. Au regard de la constitution de base et de l’état de santé d’une personne, le praticien ayurvédique va apporter des conseils précis : quels sont les aliments appropriés (pathya ahara ), bénéfiques pour notre corps et notre esprit, à quel moment est-il recommandé de les consommer… et quels sont les aliments défavorables pour notre métabolisme (apathya ahara). Il conviendrait aussi de supprimer la consommation d’alcools et d’aliments trop acides et d’éviter une consommation trop excessive de piments et d’épices.

Comme je l’ai expliqué précédemment, il est nécessaire de procéder à une détoxification du corps avant de débuter tout traitement. Des plantes, tels que l’Haritaki (Terminalia Chebula) et le Bibhitaki (Terminalia Bellirica), sont utilisées pour le vomissement, la digestion et la purge. Le Shatavari (Asparagus Racemosus) opère un nettoyage en profondeur du système digestif et refroidit le corps. Cette herbacée est particulièrement réputée pour son action rajeunissante et bienfaitrice pour l’équilibre hormonal des femmes.

La médecine Siddha employait autrefois, pour la préparation de ses remèdes, plus de 1008 plantes, 64 toxines purifiées et contrôlées, 28 sortes de sels et de minéraux, 12 matières animales et 9 métaux (chauffés et purifiés selon des méthodes ancestrales complexes). Actuellement seules 628 plantes sont encore utilisées car beaucoup ont disparu ou sont en train de disparaître.

Quelques remèdes de régénération à partir d’une plante simple ou de mélanges de plantes :

L’Ashtanga Ayurveda classe séparément les remèdes rasayanas et ceux aphrodisiaques. Les traités fondamentaux de l’Ayurveda tels que la Charaka Samhita , l’Ashtanga Hridaya, la Kashyapa Samhita et la Sushruta Samhita mentionnent de très nombreux petits et grands remèdes de rajeunissement. Notons que certains ingrédients sont aujourd’hui introuvables.

Il existe 32 façons de prendre ces remèdes : par voie orale uniquement pour ce qui des rasayanas et en application externe pour les diverses variétés d’huiles médicinales et de cataplasmes.

Quatre ingrédients de support sont utilisés pour l’ingestion de ces remèdes : de l’eau purifiée (pour les personnes dont le tempérament est pita), du beurre clarifié (pour vata), du miel (pour kapha), du lait de vache ou de chèvre (pour samadosha, les trois métabolismes ensemble). La fabrication des rasayanas nécessitent obligatoirement l’emploi de un, deux ou trois de ces ingrédients.

Ces remèdes sont classés en deux catégories :

  • ceux composés d’une seule plante : par exemple, Kushmanda Rasayana est une préparation dont l’ingrédient principal une courge blanche appelée Kushmanda (Benincasa Hispida). Le jus et la pulpe en sont extraits et combinés avec différentes herbes et épices, du ghee et du miel. C’est un tonique général de l’organisme qui va favoriser la régénération et le renforcement du corps, notamment de tous les organes de l’appareil respiratoire.
  • ceux composés d’un mélange de plantes : Les compositions peuvent être très complexes. Brahma Rasayana , un puissant tonique du système nerveux, contient 38 extraits de plantes. Yogaraj Guggulu est une combinaison de 29 plantes particulièrement efficaces pour éliminer les toxines ainsi que pour rajeunir et renforcer le système musculo-squelettique. Chyawanaprash (Chawana prasam) est une synergie de 51 plantes agissant pour renforcer le système immunitaire et restaurer la vitalité.

Centella Asiatica - Gotukola rasayana ou Brahmi rasayana :

Le Gotu kola est lavé soigneusement et râpé avec sa racine. Il est ensuite cuit à la vapeur afin d’en extraire le jus. Ce jus est mélangé avec du lait de vache bouilli, en quantité égale. Cette préparation est consommée le matin, à jeun, durant 21 jours.

Ce traitement améliore la mémoire, la concentration et nos capacités cérébrales. Il aide à une perception claire des évènements. Il stimule la pousse des cheveux et leur donne de la vigueur. Il embellit notre teint.

Le Gotu kola possède également des vertus aphrodisiaques. Un traité médical propose la recette suivante : la consommation de Gotu kola, frits dans du ghee (beurre clarifié) avec des oignons rouges et des feuilles de Shatavari, augmente la puissance sexuelle masculine.

Withania Somnifera - Amukkara rasayana ou Ashwagandha rasayana:

Ashwagandha signifie ce qui a « l’odeur d’un cheval » en sanskrit, en référence à la senteur de ses racines. Aussi connue sous les noms de cerise d’hiver ou de ginseng indien, c’est l’une des plantes majeures de la pharmacopée ayurvédique avec des propriétés médicinales très étendues tant par son action au niveau du système digestif, immunitaire et nerveux que par ses qualités énergisantes et aphrodisiaques.

La prise de 4 grammes de farine d’Ashwagandha, mixés avec du ghee et accompagné d’un verre de lait de vache bouilli, procure ‘une force de cheval’, fortifie l’organisme de manière significative et accroît notamment la vitalité des spermatozoïdes.

Embelica Officinalis (ou Amalaki Choornaya) - Amalakiyogaya, Amla rasayana ou Amalaki Rasayana : :

L’amalaki, surnommée la ‘groseille indienne’, est une alliée de taille pour la protection, la régénération et la fortification de l’organisme.

La prise régulière de 2,5 grammes de farine d’amalaki, mélangés à 20 mg de poudre d’or purifiée et du miel, favorise la longévité.

Un traitement à base de farine d’amalaki, mélangée à du sucre roux et du ghee maintient la jeunesse de notre corps et de notre esprit. Il aide à nous préserver de la sénilité (Jara), des maladies provoquées par le déséquilibre des dosha, désignées sous le terme de Roga (les maladies) et Vyadhi (la dégénérescence et les douleurs du corps).

Eclipta Alba - Bhrungaraja rasayana, Bhrungarajayogaya, Kikirindiya au Sri-Lanka : :

Cette plante, dont le jus est amer, fort et piquant, possède de nombreux atouts. Elle contient plus de douze variétés de minéraux essentiels à l’homme. Elle est notamment utilisée pour traiter les affections cutanées (kushta), les maladies causées par une perturbation de Vata, les excès d’ama (toxines) et de mucus, les œdèmes (edema), l’anémie, une centaine de maladies des yeux et de la tête…

Une cure d’une demi-tasse de jus de Bhrungaraja mélangé à une tasse de lait de vache, pris quotidiennement pendant un mois, contribue entre autres à soigner les maladies oculaires et celles des gencives. Elle redonne également tonus et densité aux cheveux et purifie notre peau. Bhrungaraja entre également dans la composition de préparations associant différentes plantes. C’est l’un des principaux composants d’huiles thérapeutiques tels que Peenas Thailaya (efficace contre les 18 sortes de sinusite), Bringamalaka Thailaya (notamment utilisée pour les maladies des yeux, des oreilles et de la gorge ainsi que les insomnies), Nayanamrita Thailaya , Kapala Thailaya , ou encore Bhrungraja Tailam (pour la croissance et la vitalité des cheveux). Cette plante entre également dans la composition des rasayanas Panchamrita , mentionnés dans la médecine Siddha. Pancha signifie cinq (ingrédients) et Amrita désigne un nectar d’immortalité. La recette ci-dessous, aisément réalisable, possède de nombreuses vertus. Même si elle paraît être un petit remède, elle est excellente pour soigner une centaine de maux situés au-dessus de l’épaule.

Bhrungarajadi choorna rasayana : :

250 g de farine de Kikirindiya, 250 g de graines de sésame décortiquées, 250 g de poudre d’amalaki, 500g de sucre de coco ou de palme (non raffiné) et 100 g de purée de dattes. Mélanger ces ingrédients avec 2 cuillères à soupe de ghee (beure clarifié) fondu. Former des boulettes de 10 g. Les faire sécher à l’air pendant 3 à 5 jours. Les consommer après les repas du matin et du soir, avec un verre d’eau purifiée.

Je souhaite rappeler qu’il est fortement conseillé de consulter un médecin ayurvédique pour obtenir les meilleurs résultats. Nous sommes tous uniques et nos organismes le sont aussi. L’utilisation de tel ou tel remède va dépendre de notre constitution personnelle, nos problématiques de santé, notre âge, notre mode de vie… Ces plantes contiennent des principes actifs très puissants, aux vertus tant préventives que curatives. Aussi faut-il être prudent quant à leur utilisation.

« Arogya Parama Labha » :

Etre en bonne santé est le plus grand de tous les bienfaits

Résumé d’une conférence dispensée par Vaidya Chethu Weerasinghe en Allemagne

Où me Joindre

Var au Beausset

Janne Blanc
Tél: 04 94 90 55 41

Carpentra

Anne PEYRE
Tél: 04 90 63 26 65

Meze Centre

Marie-France
Tél: 04 67 51 25 01


Nice Centre

Canibet Ayurveda
Tél: 06 33 30 35 01


Ciota

Véronique Rotger
Tél: 06 70 16 91 05


Gap

Rita Duranceau
Tél: 06 71 09 65 93


Paris 15ième Montparnasse

Quint Essence
Tél: 01 71 75 71 33


Beausoleil
Monté Carlo
Supérieur

Mari-Ty
Tél: 04 93 84 80 40


Chethu Weerasinghe © 2014. All Rights Reserved.
Landing Page Template Designed & Developed By: Russel YAHIYA